• 418.386.4444
  • info@maregion.ca

    regime sante quebec(EN) Pour la plupart d'entre nous, rester actif et en bonne santé ou commencer à l'être arrive en tête de la liste de nos objectifs de bien-être. Il y a différentes façons de commencer à améliorer sa santé : par exemple, s'inscrire à une salle de sport, changer son régime alimentaire ou prendre en charge sa santé de façon proactive au quotidien. Mais les personnes atteintes de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) peuvent avoir le sentiment que le simple fait de vouloir faire une activité physique est un objectif inatteignable.

    La MPOC touche plus de 750 000 Canadiens, dont 200 000 Québécois. Elle cause des symptômes comme l'essoufflement, la toux chronique et la sécrétion de mucus. Les personnes atteintes de cette maladie ont de la difficulté à respirer parce que la quantité d'air passant dans leurs voies respiratoires est réduite. La MPOC peut inclure l'emphysème et la bronchite chronique.

    L'essoufflement ne se produit pas seulement après une activité intense, mais aussi durant des activités quotidiennes comme monter des escaliers ou faire le ménage. Cela peut pousser les personnes atteintes par cette affection dans un cercle vicieux d'inactivité, les faisant passer à côté de toutes les joies de la vie.

    Si vos tâches quotidiennes vous essoufflent, il est peut-être temps de vous arrêter, de réfléchir et de sortir du cercle vicieux. Une attaque pulmonaire ou une exacerbation de MPOC pourrait être le signe d'une aggravation de l'affection ou de la nécessité d'une modification de traitement. Si votre MPOC n'est pas prise en charge de façon efficace, cela pourrait entraîner une hospitalisation. En cas d'attaque pulmonaire, il est important de consulter votre médecin afin de discuter avec lui des différentes options thérapeutiques.

    Si vous êtes atteint de MPOC et que vous cherchez à avoir une vie plus active, essayez de faire des exercices légers. Par exemple, la marche est un bon moyen de bouger un peu sans en faire trop. Les personnes atteintes de MPOC devraient prendre de plus petits repas, riches en fruits et légumes, plus fréquemment.

    Ne laissez pas l'essoufflement vous empêcher d'avoir une vie active. Consultez votre médecin afin de maîtriser votre MPOC.

    sante noel fetes quebec(EN) À l'approche de la période des Fêtes, les activités sociales (telles que les soirées de bureau et les visites familiales) et les préparatifs remplissent vite le calendrier. L'enthousiasme en arrive presque à nous couper le souffle. Mais que faire si cet essoufflement vous empêche de profiter de ces moments, voire même d'y assister?

    La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) cause des symptômes comme l'essoufflement, la toux chronique et la sécrétion de mucus. Elle touche plus de 750 000 Canadiens, dont 200 000 Québécois. Les personnes atteintes de MPOC ont de la difficulté à respirer car la quantité d'air passant dans leurs voies respiratoires est réduite. Pendant les périodes où l'on est très occupé, il peut être difficile de remarquer un début d'essoufflement, jusqu'au jour où des activités simples, comme monter quelques marches ou prendre une douche, deviennent difficiles à effectuer.

    Il est important que les patients atteints de MPOC surveillent leur respiration afin de remarquer les changements. L'aggravation des symptômes peut entraîner des complications ultérieures ainsi que des exacerbations, aussi connues sous le nom d'attaques pulmonaires. Ces attaques peuvent se produire en cas d'aggravation des symptômes ou d'apparition de nouveaux symptômes persistants. Ces symptômes peuvent être suffisamment graves pour nécessiter une modification de traitement ou une hospitalisation. Si vous ou l'un de vos proches avez une attaque pulmonaire plus d'une fois par an, cela signifie que la maladie pourrait être mieux prise en charge.

    Vivre avec la MPOC ne devrait pas signifier qu'il faut accepter ces symptômes. En effet, les accepter pourrait entraîner un cercle vicieux d'inactivité et de dépression qui affecteront encore davantage votre qualité de vie. Ne laissez pas la MPOC vous limiter. Différentes options ainsi que du soutien peuvent vous aider à prendre en charge et à maîtriser votre santé respiratoire. Engagez-vous à consulter votre médecin afin de mieux respirer pendant l'hiver. Il existe de meilleurs traitements pour vous aider à mieux respirer.

    pollution quebec sante poumon(EN) Respirer est facile lorsque le souffle vient aisément. Mais ce n'est pas toujours le cas. Où que vous viviez, vous êtes probablement exposé à un certain niveau de pollution de l'air. Celle-ci peut être causée par des contaminants liés au trafic, à la fumée ou au smog saisonnier, entre autres. Mais comment cela affecte-t-il votre santé?

    La pollution de l'air est composée d'un mélange de particules et de gaz comme l'ozone, le dioxyde de soufre et le monoxyde de carbone, qui ont un effet néfaste sur votre santé et votre respiration. Des taux élevés de smog peuvent être décelés dans des régions urbaines et rurales, partout au pays, car les vents transportent les polluants sur des centaines de kilomètres. Les effets peuvent aller d'affections à court terme comme la toux ou les infections pulmonaires, jusqu'à des problèmes à long terme comme un risque accru d'asthme.

    Heureusement, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour limiter votre exposition à la pollution de l'air. Voici quelques conseils :

    Restez informé. La Cote air santé (accessible à www.coteairsante.ca) est une excellente ressource pour vous aider à planifier votre journée.

    Essayez d'éliminer les sources possibles de pollution. Ceci pourrait nécessiter de rester à l'intérieur, dans un endroit propre et frais, lorsque le niveau de pollution extérieure est élevé; d'éviter l'exposition à la fumée; ou de choisir des produits ménagers écologiques.

    Consultez votre professionnel de la santé. Enfin, si vous avez l'asthme ou toute autre maladie pulmonaire, consultez votre professionnel de la santé pour vous assurer de bien comprendre votre maladie, les impacts de la pollution de l'air et les manières de traiter vos symptômes.

    Pour plus d'information : www.poumon.ca

    sante beaute yoga quebec poumon(EN) Yoga avec des chèvres, yoga aérien, acroyoga… la popularité de cet exercice est indéniable. Mais qu'en est-il du lien entre le yoga et vos poumons?

    Bien que certaines habitudes de vies associées au yoga, comme l'utilisation d'encens ou la présence de chèvres, ne soient pas toujours propices à une bonne santé pulmonaire, l'essence de la pratique, elle, l'est indéniablement. Que vous pratiquiez le yoga à des fins de prévention ou de réadaptation, il s'accorde à merveille avec vos poumons. Voici les trois principaux bienfaits des respirations profondes – un aspect clé de cette pratique.

    1. Gérer le stress et réduire l'anxiété. Des respirations profondes aident à gérer le stress et l'anxiété. Ce type de respiration a également un effet calmant.

    2. Renforcer vos muscles respiratoires. L'exercice est bénéfique à tous les muscles; les muscles respiratoires ne font pas exception.

    3. Améliorer la capacité pulmonaire. L'exercice régulier, y compris le yoga, aide à améliorer la capacité pulmonaire et la forme physique globale.

    Pour plus d'information sur les bienfaits de la respiration contrôlée : blogue.poumon.ca

    pneumonie rhume grippe sante quebec(EN) Nous tenons souvent pour acquise notre capacité de respirer, jusqu'à ce qu'elle soit compromise. Lorsqu'une maladie hivernale s'abat sur vous, il peut être utile de savoir ce que vous avez, pour vous traiter correctement. Votre professionnel de la santé demeure la source d'information la plus fiable concernant votre état de santé, mais voici un aide-mémoire de l'Association pulmonaire pour vous aider à démêler les symptômes et à reprendre votre souffle.

    Rhume. C'est la maladie respiratoire la plus répandue et la moins sévère. Le rhume est contagieux. Et puisqu'il est causé par un virus, aucun antibiotique ne peut le traiter. Les symptômes incluent le mal de gorge, la toux (pouvant durer jusqu'à deux semaines), l'écoulement nasal, la congestion, la fatigue et l'épuisement, les éternuements, le mal de tête léger, les douleurs légères et des muscles endoloris. Vous pouvez traiter les symptômes avec des médicaments en vente libre. Si vous avez une maladie pulmonaire, ne prenez pas de médicament contre la toux ou le rhume sans l'approbation de votre médecin.

    Influenza (grippe). Causée par le virus de l'influenza, la grippe est plus sérieuse que le rhume; elle affecte les poumons, la gorge et le nez. Les symptômes incluent la fièvre soudaine ou une sensation de fièvre, les frissons, la toux, le mal de gorge, la perte d'appétit, les douleurs musculaires, la fatigue, l'écoulement nasal, les éternuements et le larmoiement des yeux. Discutez avec votre médecin des médicaments pour traiter la grippe. Si vous avez l'asthme ou la MPOC, suivez les conseils de votre plan d'action. Il se pourrait que vous deviez prendre des doses supplémentaires de vos médicaments pour maîtriser vos symptômes.

    Pneumonie. Contrairement au rhume et à la grippe, la pneumonie se développe dans les poumons, où les germes, bactéries ou virus, causent de l'inflammation. Cela rend la respiration difficile. Des trois maladies, la pneumonie est la plus sérieuse; elle devrait être traitée en conséquence. Les symptômes incluent la fièvre, la toux, les mucosités, l'essoufflement, une grande fatigue, des malaises extrêmes et des douleurs thoraciques. Les antibiotiques sont la meilleure solution contre la pneumonie causée par une bactérie. Si vous avez de la difficulté à respirer, demandez un traitement médical.

    Les trois maladies sont semblables pour ce qui concerne la prévention – par exemple, il est conseillé d'éviter les contacts avec les personnes malades, de se laver les mains et de cesser de fumer. Deux traitements sont efficaces dans tous les cas : boire beaucoup de liquides et se reposer. Vous absenter du travail et vous reposer accélérera votre rétablissement, en plus d'empêcher la propagation de vos germes; vos collègues vous en remercieront.

    Pour plus d'information : www.poumon.ca.

    1. Conseils santé pour faire de l'exercice avec l'asthme
    2. L'étiquette à respecter durant la saison de la grippe
    3. Votre taille nuit-elle à votre santé?
    4. Les secrets pour garder la forme et rester en santé pendant les Fêtes
    5. Cinq points à surveiller pour les travailleurs de bureau
    6. Selon un nouveau sondage, les orteils manquent d'amour
    7. Se mettre en mode hiver
    8. Les limites des remèdes maison
    9. Survivre à l'hiver malgré l'eczéma
    10. Traiter la peau sèche et les démangeaisons de l'intérieur
    11. L'importance des soins de la peau pour prévenir l'eczéma durant l'hiver
    12. Comment apaiser l'eczéma de votre enfant
    13. L'eczéma n'affecte pas uniquement la peau
    14. L'eczéma de votre enfant nuit-il à son apprentissage?
    15. Les OGM provoquent-ils des allergies alimentaires?
    16. Nourrir la population vieillissante du Canada grâce à la technologie
    17. Votre moniteur d'activité physique met-il à risque votre vie privée?
    18. Ces difficultés respiratoires qui vous empoisonnent la vie
    19. Respirez mieux cet automne
    20. Trois étapes simples pour avoir une maison plus saine
    21. Danser pour une meilleure santé du cœur
    22. Des modifications simples de votre alimentation et de votre mode de vie pour une meilleure santé du cœur
    23. La différence entre l'insuffisance cardiaque et une crise cardiaque
    24. Des recherches indépendantes confirment la sécurité des pesticides
    25. Les aliments canadiens, des labos aux champs
    26. Que savez-vous de votre professionnel des soins de la santé?
    27. Comment favoriser une vie saine
    28. Votre enfant accepterait-il de prendre la route avec un conducteur aux facultés affaiblies?
    29. Est-il plus sécuritaire de prendre le volant après avoir consommé de la drogue que de conduire en était d'ébriété?
    30. Les 5 faits que tout parent doit savoir avant la légalisation de la marijuana
    31. Le cannabis au volant vous laisse confus? Ce que vous devez savoir
    32. Comment parler aux ados de la conduite sous l'emprise de la drogue
    33. Octobre, mois de la sensibilisation au TDAH: cinq faits que vous ignorez peut-être
    34. Réussir des études supérieures tout en étant atteint de TDAH
    35. Conseils pour éviter d'attraper le rhume ou la grippe cet automne
    36. Quand la science sauve un des aliments favoris des écoliers
    37. Quatre étapes simples pour vous aider à protéger votre santé
    38. Vous avez une toux persistante? Certains symptômes sont des signes pathognomoniques de la tuberculose
    39. Comment éviter de contracter l'hépatite lors des soins de beauté et des traitements médicaux
    40. Trois maladies à ne pas oublier
    41. Un membre de votre famille risque-t-il d'être victime de maltraitance?
    42. Vous êtes un proche aidant? Demandez de l'aide
    43. Les cinq principaux avantages de vieillir chez soi
    44. Vous avez des questions au sujet des médicaments destinés à vos enfants?
    45. Rehaussez vos plats les plus simples en y ajoutant de l'avocat
    46. Des conseils pour consommer ce superaliment des plus nutritifs
    47. Ajoutez les vaccins sur votre liste de choses à faire pour le retour à l'école
    48. Les experts de la santé des enfants soutiennent que les vaccins sont sécuritaires
    49. De quels vaccins avez-vous besoin à l'âge adulte?
    50. Avoir cancer avancé ne signifie pas nécessairement que tout est fini
    51. Comment s'attaquer au cancer et rester fort
    52. Ne laissez pas le cancer vous arrêter : un Canadien tire son inspiration du défunt Terry Fox
    53. Comment agir quand un proche reçoit un diagnostic de cancer
    54. Quatre conseils pour réduire votre niveau de stress cet automne
    55. Trois suppléments pour la saison automnale
    56. Économiser tout en achetant bio
    57. De délicieuses substitutions pour des repas santé
    58. Probiotiques et prébiotiques : Que sont-ils et comment vous sont-ils favorables?
    59. Poser des questions à ses professionnels de la santé, c'est un droit
    60. Comment les professionnels de la santé mettent-ils à jour leurs compétences?
    61. Pourquoi les normes régissant les soins nutritionnels sont-elles importantes pour votre famille?
    62. Des conseils pour vous entraîner à l'extérieur tout en restant au frais
    63. Comment reconnaître et traiter les maladies liées à la chaleur
    64. Des conseils pour se protéger de la chaleur pendant les longs fins de semaine
    65. Des conseils pour conserver la fraîcheur dans la maison pendant une vague de chaleur
    66. Quelles boissons comblent le mieux nos besoins d'hydratation en été?

    santebeautequebec.ca

    santebeautequebec.ca est la référence en matière de santé et beauté au Québec. Son répertoire des spécialistes de la santé et de la beauté et de toutes les spécialités vous orientera efficacement vers les meilleurs spécialistes disposés à répondre à tous vos besoins.

    Powered by JS Network Solutions